La Commune du Rojava. L’alternative kurde à l’Etat-Nation

Syllepse (Paris) et Critica (Bruxelles) co-éditent un ouvrage sur le nouveau paradigme idéologique du mouvement Kurde de libération et sur le laboratoire vivant que représente le Rojava. “La Commune du Rojava. L’alternative kurde à l’Etat-nation” rassemble une grande diversité d’auteurs et de contributions.

A l’été 2014, le monde découvre les combattant•es kurdes qui font reculer Daesh à Kobané. Le sacrifice de ces jeunes venus de toutes les régions kurdes était bien sûr motivé par la nécessaire résistance à la barbarie de l’état islamique. Mais cette détermination s’appuyait également sur la volonté de se battre pour une société libre, démocratique et égalitaire pour toutes et tous.

Depuis bientôt vingt ans, le PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan) a opéré une réorientation idéologique. Influencé par le libertaire écologiste étatsunien Murray Bookchin, Abdullah Öcalan a appelé à l’élaboration d’un nouveau paradigme qui confère à la démocratie directe un rôle central. Justice sociale, égalité entre les sexes, inclusion des minorités et démocratie de conseils (quartier/village/canton) donnent forme à une révolution encore en cours.

On dit de la poudrière du Moyen-Orient qu’une nouvelle guerre mondiale pourrait s’y déclencher. Mais on y voit naître aussi des idées et des pratiques qui montrent qu’un autre monde est possible.

«La Commune du Rojava» rassemble des contributions de spécialistes du Moyen-Orient, d’intellectuels solidaires et de protagonistes du mouvement kurde de libération et de solidarité avec le Rojava.

 

La Commune du Rojava

Stephen Bouquin, Mireille Court, Chris Den Hond (coord.)

Riza Altun, Cemil Bayθk, Pierre Barbancey, Janeth Biehl, Kristel Cuvelier, Dilar Dirik, Eirik Eiglad, Gabar, David Graeber, John Holloway, Sylvie Jan, Nursel Kiliç, Saleh Kobanê, Michael Löwy, Saleh Muslim, Abdullah Öcalan, Can Polat,Yann Renoult, Sebahat Tuncel, Michel Verrier, Immanuel Wallerstein.

18 euros  // 208 pages dont un cahier photo couleur de 16 pages

une co-édition Syllepse (Paris) et Critica (Bruxelles).

ISBN  978-2-84950-561-8

A commander via <communerojava@orange.fr>

 

Table des matières

Préface / Le Kurdistan libertaire nous concerne ! // Michael Löwy

Introduction / Le changement par en bas // Stephen Bouquin, Mireille Court, Chris Den Hond

Première partie / Le rojava et le nouveau paradigme du mouvement kurde

Rojava : la démocratie directe comme alternative à la guerre // Kristel Cuvelier

Bookchin, öcalan et la dialectique de la démocratie // Janet Biehl

Remarques sur la contestation de la modernité capitaliste // Immanuel Wallerstein

La quatrième guerre mondiale et comment la gagner // John Holloway

La feuille de route pour la paix du prisonnier d’Imrali // Michel Verrier

Deuxième partie / La parole aux militants kurdes

La confédéralisme démocratique // Abdullah Öcalan

L’origine et les implications pratiques d’un changement de paradigme // Cemil Bayık

Il existe une alternative à la guerre // Riza Altun

« Nous n’avons même jamais revendiqué qamishlo comme ville kurde » // Riza Altun

Lseule façon de garder la Syrie ensemble est d’instaurer un système décentralisé, démocratique et laïc » // Salih Muslim

La chute d’Alep-est / Can Polat, commandant de l’YPG

Troisième partie / la théorie mise en pratique

A l’automne 2014, dans Kobanê assiégée // Pierre Barbancey

Maxmur, un petit laboratoire du confédéralisme démocratique // Yann Renoult

« Les aider, c’est nous protéger nous-mêmes » // Gabar

Quatrième partie / Les femmes au centre de la lutte

Perdre contre une bande de féministes, c’est l’ultime humiliation (pour l’état islamique) // David Graeber

Féminisme et mouvement kurde de libération // Dilar Dirik

Le féminisme comme donnée centrale dans la lutte pour l’émancipation // Sebahat Tuncel

La caractéristique immuable d’une civilisation basée sur l’état-nation : le sexisme // Fadile Yildirim

Cinquième partie / Un autre monde est possible

Les assemblées citoyennes, de la Nouvelle-Angleterre au Rojava // Janet Biehl

L’alternative communaliste à la modernité capitaliste // Eirik Eiglad

Toutes les économies sont, au bout du compte, des économies humaines ou, quelles sont les conditions matérielles qui produiraient le genre de personnes que l’on aimerait le plus avoir comme amis ? // David Graeber

La transformation sociale et écologique. Entretien avec des militants du mouvement écologiste de la Mésopotamie

Conclusion

Comprendre et soutenir le combat des kurdes pour une société libérée// Sylvie Jan, Mireille Court, Saleh Kobanê, Nursel Kilic

Geef als eerste een reactie

Geef een reactie

Uw e-mailadres wordt niet gepubliceerd.


*